Une démarche innovante de réduction de la vulnérabilité à l’échelle d’un quartier sur Nîmes

 

La ville de Nîmes est particulièrement vulnérable aux inondations plus de 16 000 logements en rez de chaussée sont recensés en zone d’aléa modéré à très fort, dont 1 250 dans le seul quartier Richelieu situé intégralement en zone inondable où la densité de population est également très forte

 

Si les mesures de réduction de la vulnérabilité prescrites par le Plan de Prévention des Risques inondation (PPRi)  et les travaux de redimensionnement du Cadereau d’Uzès prévus dans le PAPI 2 permettront de réduire significativement l’exposition de la population et des biens à des événements d’occurrence quarantennale (type 2005) et inférieure, ils n’auront que peu d’effets sur une crue plus importante.

C’est donc dans ce contexte, pour limiter au maximum les effets d’une crue de type 1988 sur les personnes et les biens, qu’une réflexion spécifique à l’échelle du quartier Richelieu, a été engagée dès le PAPI I et se poursuit dans le PAPI II.

 

Par ailleurs, compte tenu de la sociologie du quartier, de ses qualités architecturales, de son positionnement clé - situé entre l’éco quartier Hoche Université et le centre ville- mais du fait de sa forte dégradation, la réflexion se doit de dépasser le simple cadre des aides à l’habitat. Ainsi l’intégration d’un volet « requalification urbaine » permettra de mettre en œuvre des mesures efficientes à la hauteur des enjeux.

 

Un des premiers outils récemment lancé, est l’Opération Programmée de l’Amélioration de l’Habitat (OPAH)  Richelieu qui consiste pour une durée de 5 ans, en la mise à disposition à titre gratuit d’une équipe de professionnels chargés d’accompagner les propriétaires et/ou locataires :

- dans la réalisation de diagnostic habitat (volet inondation, précarité énergétique, habitat indigne …)

- dans la détermination des mesures à mettre en œuvre (volet inondation mais aussi rénovation de l’habitat...)

- dans le montage et suivi des dossiers de demande de subvention (pour le volet inondation certaines mesures peuvent bénéficier d’un taux de subvention de 80%.)

 

5,2 millions d’euros d’aides dont 4 pour l’amélioration de l’habitat et 1,2 pour réduction de la vulnérabilité aux inondations sont consacrés à cette OPAH qui associe les contributions de l’Etat ,de l’ANAH (agence Nationale de l’amélioration de l’habitat) , du Département , de la région et Nîmes Métropole.

 

Lutter contre les inondations tout en améliorant le cadre de vie tel est le défi de cette opération.   


  Pour en savoir plus : 

  Se renseigner : un local dédié au 8 rue Richelieu avec une permanence de son mandataire Urbanis les lundis 10h-13h et mercredis de    10h à 13h et de 14h à 17h,

  Un contact téléphonique  06 98 28 62 71

  Une adresse mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  sur le volet inondation télécharger la plaquette ici


  Consulter le site internet de la Mairie :  http://www.nimes.fr/index.php?id=3796&tx_ttnews%5Btt_news%5D=57926&cHash=0aff0ade7b3460ce8e89031b1b41ca0e